Washington ferme la mission palestinienne et accentue sa pression

Washington — Les États-Unis ont annoncé lundi la fermeture du bureau de représentation palestinienne à Washington, accusant les dirigeants palestiniens de refuser de parler au gouvernement de Donald Trump et d’engager des négociations de paix avec Israël. « L’Organisation de libération de la Palestine n’a pris aucune mesure pour permettre le début de négociations directes et significatives avec Israël », a déclaré la porte-parole du département d’État américain Heather Nauert dans un communiqué. Cette décision s’inscrit dans une série de mesures prises ces dernières semaines par le gouvernement Trump, notamment l’annulation de plus de 200 millions de dollars d’aide bilatérale et l’arrêt du financement de l’agence onusienne prodiguant ses services à des millions de réfugiés palestiniens.