Trump annule le voyage de son secrétaire d’État en Corée du Nord

Le secrétaire d’État américain, Mike Pompeo
Photo: Nicholas Kamm Archives Agence France-Presse Le secrétaire d’État américain, Mike Pompeo

Donald Trump a annulé vendredi le nouveau voyage de son secrétaire d’État, Mike Pompeo, en Corée du Nord, prévu en début de semaine prochaine, en raison d’un manque de progrès sur la dénucléarisation qu’il a en partie imputé à la Chine.

« J’ai demandé au secrétaire d’État Mike Pompeo de ne pas aller en Corée du Nord à ce stade, car j’ai le sentiment que nous ne faisons pas suffisamment de progrès en matière de dénucléarisation de la péninsule coréenne », a tweeté le président des États-Unis.

« En raison de notre position beaucoup plus dure sur le commerce à l’égard de la Chine, je pense qu’ils n’aident plus comme avant dans le processus de dénucléarisation (malgré l’existence de sanctions de l’ONU) », a-t-il déploré.

Selon lui, Mike Pompeo pourra se rendre à Pyongyang « dans un avenir proche, probablement une fois que nous aurons trouvé une solution à nos relations commerciales avec la Chine ».

C’est la première fois que le président américain manifeste publiquement sa frustration face à l’absence d’avancées concrètes en matière de désarmement nord-coréen depuis son sommet historique du 12 juin avec le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un à Singapour.

Pour autant, dans un tweet, Donald Trump adresse, « en attendant », ses « salutations les plus chaleureuses au président Kim ». « J’ai hâte de le revoir ! » conclut-il.

   

D’autres détails suivront.