Nouvelle salve de Trump contre Harley-Davidson

Photo: Nam Y. Huh Associated Press

New York — Le président américain s’en est de nouveau pris dimanche au constructeur de motos Harley-Davidson, qu’il a conseillé de boycotter s’il déplaçait une partie de sa production en Europe. Les dirigeants de la marque américaine emblématique ont révélé, fin juin, qu’ils entendaient relocaliser en Europe la partie de leur production qui est destinée à ce marché. Une décision prise pour éviter de subir le relèvement des taxes douanières européennes, passées de 6 à 31 % pour les motos Harley-Davidson, en représailles après l’instauration de nouveaux tarifs douaniers visant l’acier et l’aluminium importés aux États-Unis. « De nombreux propriétaires de Harley-Davidson prévoient boycotter l’entreprise si la production part à l’étranger. Parfait ! », a tweeté Donald Trump.