Nouvelle saison, nouvelles attaques de Trump contre les joueurs de NFL

Des joueurs de la NFL mettent un genou à terre pendant l’hymne national pour dénoncer les violences policières et les tensions raciales aux États-Unis.
Photo: Mitchell Legg Archives Agence France-Presse Des joueurs de la NFL mettent un genou à terre pendant l’hymne national pour dénoncer les violences policières et les tensions raciales aux États-Unis.

Alors que les matchs de présaison du championnat de football américain viennent de reprendre, Donald Trump a renoué vendredi avec ses attaques contre les joueurs de la NFL qui mettent genou à terre pendant l’hymne national, demandant à ce qu’ils soient suspendus sans paie.

Deux joueurs des Dolphins de Miami, notamment, se sont agenouillés jeudi lors d’un match amical servant à préparer la reprise du championnat.

« Les joueurs de la NFL recommencent — s’agenouillant alors qu’ils devraient se mettre fièrement debout pour l’Hymne National », a écrit le président américain sur Twitter.

« Un match de football américain, que les fans payent teeeellement cher pour voir et apprécier, n’est pas un endroit pour manifester. [...] Trouvez un autre endroit pour protester. Mettez-vous fièrement debout pour l’Hymne National ou soyez Suspendus Sans Paie », a-t-il ajouté.

   

Ce mouvement de protestation contre les violences policières et les tensions raciales, lancé par Colin Kaepernick, ancien joueur des 49ers de San Francisco, a pris de l’ampleur l’année dernière quand Donald Trump s’est mis à insulter les joueurs qui s’agenouillaient.

Le milliardaire républicain a notamment estimé que ces joueurs, majoritairement noirs, « devraient peut-être ne pas être dans le pays ».

Pour la nouvelle saison, la NFL a décidé d’obliger les joueurs à rester debout pendant l’hymne, tout en permettant aux protestataires de rester dans les vestiaires.