Demandeurs d’asile aux États-Unis: 54 enfants seront réunis avec leurs parents

Plus de 2000 enfants ont été séparés de leurs parents à la frontière américano-mexicaine pour être envoyés dans des centres disséminés à travers les États-Unis.
Photo: Patrick Semansky Archives Associated Press Plus de 2000 enfants ont été séparés de leurs parents à la frontière américano-mexicaine pour être envoyés dans des centres disséminés à travers les États-Unis.
San Diego — Des dizaines d’enfants seront relâchés, mardi aux États-Unis, de centres de détention pour les demandeurs d’asile pour être réunis avec leurs parents.

Un avocat du gouvernement a affirmé qu’au moins 54 enfants âgés de moins de 5 ans retrouveront leurs parents avant la limite de mardi, décrétée par la cour. Il ne s’agit toutefois que de la moitié des enfants visés par cet ordre de la cour.

Plus de 2000 enfants ont été séparés de leurs parents à la frontière américano-mexicaine pour être envoyés dans des centres disséminés à travers les États-Unis. Pendant ce temps, leurs parents faisaient face à la justice pour être entrés illégalement au pays.

Depuis, le président américain Donald Trump a mis fin à cette politique de séparation des familles, qui avait pour but de dissuader les demandeurs d’asile à traverser la frontière.