Le Pentagone chargé d’héberger 20 000 enfants non accompagnés

Des enfants migrants marchent en ligne devant le Homestead Temporary Shelter for Unaccompanied Children, mercredi, en Floride.
Photo: Brynn Anderson Associated Press Des enfants migrants marchent en ligne devant le Homestead Temporary Shelter for Unaccompanied Children, mercredi, en Floride.

Washington — Le Département américain de la Santé (HHS) a demandé au Pentagone de se préparer à héberger sur des bases militaires 20 000 enfants migrants entrés sur le territoire américain non-accompagnés par des adultes, a indiqué à l’AFP un responsable américain.

« Il a été demandé au Département de la Défense d’apporter son soutien au HHS qui a requis 20 000 lits », a indiqué ce responsable ayant requis l’anonymat.

Ces lits sont destinés aux enfants non-accompagnés, a-t-il précisé.

Dans son décret signé mercredi pour mettre un terme à la séparation à la frontière des familles de migrants clandestins, le président Donald Trump avait donné l’ordre au Département de la Défense de mettre, si nécessaire, à disposition tout bâtiment pouvant être utilisé pour loger des migrants, voire de construire de nouvelles installations.

Le Département de la Santé envisageait depuis plusieurs semaines d’utiliser certaines des nombreuses bases militaires américaines dans le sud des États-Unis pour y loger les migrants mineurs arrivant seuls aux États-Unis pour y retrouver des proches.

Quatre bases avaient été sélectionnées, dont trois au Texas et une en Arkansas.