Le volcan Kilauea a détruit plus de 100 maisons sur Big Island

<p>Des images d’hélicoptère ont montré de la lave provenant d’une fissure pénétrant dans l’océan à la baie de Kapoho.</p>
Photo: US Geological Survey / Agence France-Presse

Des images d’hélicoptère ont montré de la lave provenant d’une fissure pénétrant dans l’océan à la baie de Kapoho.

Honolulu — La lave du volcan hawaïen Kilauea a détruit plus de 100 maisons dans un district rural de Big Island.

La lave avait incinéré 117 maisons en date de lundi, a déclaré Janet Snyder, la porte-parole du comté d’Hawaï. On déplorait la perte de 87 maisons vendredi.

Les responsables attendaient le décompte du nombre de maisons détruites dans une zone appelée Kapoho. Mme Snyder a dit qu’il était difficile de compter les maisons dans cette région depuis les airs en raison de la vapeur produite par la lave qui tombe dans l’océan.

Des images d’hélicoptère ont montré de la lave provenant d’une fissure pénétrant dans l’océan à la baie de Kapoho.

Les scientifiques ont dit qu’un panache soufflait vers l’intérieur des terres depuis l’océan, mais qu’il se dissipait rapidement. Un tel panache se forme lorsque la lave chaude atteint l’océan, réagit avec l’eau de mer et envoie de l’acide chlorhydrique et de la vapeur avec de fines particules de verre dans l’air.

Les fonctionnaires ont averti le public de rester à l’écart du panache, car il peut irriter la peau et les yeux et rendre la respiration difficile.

La lave a recouvert un total de 20 kilomètres carrés, ont déclaré lundi des scientifiques.

L’éruption qui dure depuis un mois a détruit environ la moitié d’une réserve forestière qui abrite des oiseaux indigènes et des arbres qui étaient déjà en déclin en raison de la maladie, ont indiqué des responsables de l’État.

La plus grande partie du parc national Volcanoes a été fermée depuis le 11 mai en raison des tremblements de terre et des explosions continues provenant du cratère du volcan.