Un homme se suicide près de la Maison-Blanche

Des policiers montent la garde en face de la Maison-Blanche à Washington, samedi, après qu'un homme se soit enlevé la vie à proximité de la barrière nord.
Photo: Pablo Martinez Monsivais Associated Press Des policiers montent la garde en face de la Maison-Blanche à Washington, samedi, après qu'un homme se soit enlevé la vie à proximité de la barrière nord.

Washington — Les services secrets américains affirment qu’un homme s’est lui-même infligé une blessure par balle près de la Maison-Blanche et que les services médicaux d’urgence tentent de lui porter secours.

La Maison-Blanche a été placée en confinement à la suide de l'incident. Le président des États-Unis, Donald Trump, ne s'y trouvait au moment des événements, mais son retour de Floride est prévu plus tard samedi.

Dans un message publié sur Twitter, les autorités indiquent qu’aucune autre personne n’aurait été blessée en lien avec cet incident.



 

Aux environs de midi, samedi, les services secrets ont révélé sur Twitter que son personnel intervenait auprès d’une personne qui aurait « prétendument subi une blessure par balle qu’elle s’est elle-même infligée près de la clôture nord » de la Maison-Blanche.

La police du District de Columbia confirme que son unité d’enquête sur les homicides et décès de cause naturelle est sur place.

La responsable des communications de la Maison-Blanche a indiqué « être au fait de la situation et que le président a été informé ».