Honduras: Washington ne conteste pas le résultat

Photo: Rodrigo Abd Associated Press

Tegucigalpa — De nouvelles manifestations de l’opposition avaient lieu mercredi au Honduras pour protester contre la réélection du président de droite Juan Orlando Hernandez, alors que les États-Unis ont estimé ne voir « rien » qui permettrait de remettre en cause le résultat officiel mais contesté du scrutin. « À ce stade, nous n’avons rien vu, dans les rapports des deux missions d’observation » de l’Organisation des États américains et de l’Union européenne, « qui remette en cause le résultat final publié par le Tribunal suprême électoral (TSE) », a affirmé à des journalistes un haut responsable du département d’État américain. Il a précisé toutefois qu’il ne s’agit pas d’une position « définitive » de Washington.