La famille d’Otto Warmbier ne veut pas d’autopsie

Otto Warmbier, 22 ans, est décédé aux États-Unis après avoir été rapatrié le 13 juin dans le coma, au bout de 18 mois de détention en Corée du Nord.
Photo: KCNA / Agence France-Presse Otto Warmbier, 22 ans, est décédé aux États-Unis après avoir été rapatrié le 13 juin dans le coma, au bout de 18 mois de détention en Corée du Nord.

Chicago — La famille d’Otto Warmbier a refusé l’autopsie du corps de l’étudiant américain, décédé quelques jours après sa libération par la Corée du Nord dans un coma profond dont l’origine reste mystérieuse.

 

Le bureau du médecin légiste du comté de Hamilton, dans l’Ohio, où sont domiciliés les parents du jeune homme, a indiqué qu’il s’appuierait sur un examen externe du corps et sur les dossiers médicaux pour déterminer la cause du décès.

 

« Il n’est pas rare de voir des objections à une autopsie », a déclaré à l’AFP Justin Weber, du bureau du médecin légiste. « C’est le choix de la famille. »

 

Otto Warmbier, 22 ans, est décédé aux États-Unis après avoir été rapatrié le 13 juin dans le coma, au bout de 18 mois de détention en Corée du Nord. Il avait été condamné à 15 ans de travaux forcés pour le vol d’une affiche de propagande lors d’un périple touristique dans le pays.

 

Sa mort qualifiée de « scandale absolu » par le président américain Donald Trump a ravivé les tensions entre les États-Unis et la Corée du Nord.

 

Les médecins qui ont soigné Otto Warmbier à son arrivée aux États-Unis, dans le coma, ont indiqué qu’il souffrait de graves lésions cérébrales résultant d’ordinaire d’un arrêt cardio-respiratoire.

 

Otto Warmbier sera inhumé jeudi au cimetière de Oak Hill à Cincinnati, Ohio.

3 commentaires
  • Nicole D. Sévigny - Abonnée 21 juin 2017 12 h 15

    Bizarre...!

    Est-ce que l'État peut en faire la demande...sans la permission des parents. !

    Ce n'est pas par curiosité malsaine que je pose la question mais...par pertinence.

    • Nicole Ladouceur - Inscrite 21 juin 2017 22 h 58

      D'accord avec vous, d'autant plus que le président semble vouloir se servir de ce décès à des fins politiques... Il vaudrait mieux avoir toutes les données pour éviter un dérapage américain

  • Jacques Talbot - Abonné 21 juin 2017 14 h 19

    Le deuil

    Sans aucun doute,les parents ont été informé du dossier médical.Ils ont vus les résultats des examens rariologiques faits en Corée.Ils ont parlé au médecin légiste.Ils ont très probablement demandé que les mesures de support à la vie soient cessées.Pour eux,il n'y a pas necessité d'une autopsie.Ils ont un deuil terrible à faire.