Obama à Montréal: des mois de patience

Les honoraires du conférencier Obama pour sa prestation montréalaise n'ont pas été dévoilés. 
Photo: Jacques Nadeau Le Devoir Les honoraires du conférencier Obama pour sa prestation montréalaise n'ont pas été dévoilés. 

L’invitation a été envoyée l’an dernier, au début de l’automne. La réponse est arrivée le mois dernier, un dimanche vers 17 h. Le président de la Chambre de commerce s’en souvient très bien. Le courriel laconique demandait si la date du 6 juin était jouable pour Montréal. « You Bet ! Yes We Can ! »

Les jeux étaient faits. L’ex-président américain a donc prononcé mardi soir une conférence publique au Palais des congrès, devant quelque 6000 personnes. Les médias locaux, nationaux et américains ont relayé la rare sortie du président adulé, maintenant remplacé par un autre, réputé beaucoup moins apprécié, surtout en dehors des États-Unis.

« Nous l’avons contacté longtemps d’avance pour savoir s’il était disponible, a expliqué cet après-midi Michel Leblanc, président de la Chambre de commerce, dans une conférence de presse préalable. Nous avons expliqué que 2017 était une année spéciale pour Montréal et le Canada. Nous avons garanti que nous organisions des événements de qualité. Nous savons qu’il a reçu des invitations de plusieurs autres villes du Canada, y compris pour une tournée nationale. C’est finalement ici qu’il a choisi de venir et nous sommes très contents. »

Des dizaines de professionnels des médias, journalistes et techniciens, étaient déjà sur place depuis 14 h. Les mesures de sécurité étaient exceptionnelles. La Ville et l’État canadien assument les frais de cet encadrement sécuritaire. Le cachet versé à l’invité n’a pas été révélé, mais il est évalué à un demi-million de dollars.

   

Justin Trudeau absent

Photo: Compte Twitter de Justin Trudeau Justin Trudeau n'était pas présent à la conférence de l'ex-président, mais il a profité du passage de Barack Obama pour manger avec lui dans un restaurant de Montréal. La rencontre était privée, mais le premier ministre a publié en soirée une photo des deux hommes sur son compte Twitter. 

Plusieurs dignitaires nationaux ont assisté à sa sortie publique, dont le premier ministre du Québec et les ministres Garneau et Joly du cabinet fédéral. Le premier ministre Trudeau n’y était pas.... mais il a mangé en compagnie de l'ancien président après sa performance.

M. Leblanc a expliqué que M. Trudeau constitue une autre raison expliquant l’acceptation de venir ici. « Barack Obama a dit que le Canada avait le président le plus cool sur Terre », a-t-il dit.