Trump en décapité

New York — Donald Trump peut faire l’objet d’innombrables plaisanteries, mais pas en évoquant une décapitation : la comédienne et présentatrice américaine Kathy Griffin l’a compris trop tard, elle qui a perdu mercredi un contrat avec CNN après s’être attiré les foudres de Donald Trump, de sa femme, Melania, et de personnalités de tous bords. L’actrice avait publié mardi sur les réseaux sociaux des images où elle brandissait une tête décapitée et sanguinolente ressemblant fort au président américain. Les condamnations ont ensuite fusé de tous bords, y compris démocrate. Mercredi matin, Donald Trump a réagi avec rage, par tweet, évoquant même son fils Barron, âgé de 11 ans, dont il ne parle quasiment jamais. « Kathy Griffin devrait avoir honte d’elle-même. Mes enfants, spécialement mon fils de 11 ans, Barron, ont du mal avec ça. Malade ! » La comédienne, fervente opposante au président républicain, a fini par faire son mea culpa : « Je suis une comique, je franchis la ligne, je change la ligne et je la franchis. Je suis allée trop loin, l’image est trop dérangeante. Je comprends que j’ai offensé les gens, ce n’était pas drôle, je le comprends. »