Assange nie l’implication de la Russie

Londres — Le rapport de la CIA sur l’intervention de la Russie dans l’élection américaine est un « communiqué de presse » avec un objectif « politique » et n’apportant aucune preuve, a affirmé lundi Julian Assange lors d’une conférence de presse en ligne. La CIA affirme dans un rapport avoir établi que des personnes liées à Moscou ont fourni au site WikiLeaks des courriels piratés sur les comptes de l’ancien directeur de campagne de la candidate démocrate Hillary Clinton, John Podesta, et du parti démocrate, entre autres. « Les sources de Wikileaks concernant les courriels de John Podesta et les fuites sur le DNC [le parti démocrate] ne sont membres d’aucun gouvernement, elles ne sont pas liées à des États, elles ne viennent pas du gouvernement russe », a affirmé le fondateur de WikiLeaks lors d’une intervention en direct sur le service de vidéo de Twitter, Periscope.