Clinton reprend la route, confiante

Hillary Clinton à son arrivée à Cleveland
Photo: Justin Sullivan Agence France-Presse Hillary Clinton à son arrivée à Cleveland

Hillary Clinton a repris la route vendredi pour son premier meeting depuis une semaine, de plus en plus confiante dans sa victoire à l’élection présidentielle du 8 novembre, alors que Donald Trump attaquait publiquement Michelle Obama.

Après un dîner caritatif jeudi soir à New York, où les deux candidats à la Maison-Blanche s’étaient retrouvés sans plaisir pour un échange imposé de plaisanteries, Mme Clinton était attendue dans l’Ohio (nord), un des États clés où se jouera l’élection. Elle y est au coude à coude avec Donald Trump dans les derniers sondages, alors que jamais aucun républicain n’a gagné la Maison-Blanche sans l’Ohio.

Lors d’un meeting à Fletcher en Caroline du Nord (sud-est), le candidat républicain, qui a expliqué qu’il travaillait « de plus en plus dur » et allait « continuer pendant 19 jours », a attaqué la Première dame, Michelle Obama, qu’il avait jusque-là épargnée.

« Tout ce qu’elle veut, c’est faire campagne », a-t-il déclaré. « Je vois qu’elle aime beaucoup Hillary. Mais n’a-t-elle pas elle-même dit à l’origine que si vous n’êtes pas capable de prendre soin de votre foyer… alors vous ne pouvez pas vous occuper de la Maison-Blanche ou du pays », a-t-il interrogé. Faisant campagne pour son mari lors des primaires démocrates où il était opposé à Hillary Clinton avant la présidentielle de 2008, Mme Obama avait fait allusion aux infidélités de Bill Clinton.

Bonne avance

À deux semaines et demie de l’élection, tous les indicateurs semblent au vert pour Mme Clinton.

La moyenne des derniers sondages au niveau national donne à la démocrate, qui a dominé le dernier débat présidentiel mercredi, une avance confortable de 6 points, à 45,2 % des intentions de vote contre 39,2 % pour Donald Trump et 6,4 % pour le candidat libertarien Gary Johnson.