Un sous-traitant de la NSA arrêté pour vol de données

Washington — Le ministère de la Justice américain a annoncé mercredi l’arrestation d’un homme soupçonné d’avoir volé des données classées « top secret » alors qu’il travaillait pour une agence fédérale, identifiée comme la NSA par le New York Times. L’homme arrêté, Harold Thomas Martin III, travaillait comme sous-traitant à l’agence de renseignement américaine, spécialisée dans l’espionnage des communications mondiales. Il est soupçonné d’avoir volé des codes informatiques ultra-secrets utilisés pour pirater des réseaux de gouvernements étrangers, a indiqué le New York Times. Il était employé par Booz Allen Hamilton, un grand groupe privé américain qui fournit de nombreux sous-traitants aux agences du renseignement américaines. « Lorsque nous avons appris l’arrestation de notre employé, nous avons immédiatement joint les autorités fédérales pour proposer notre totale coopération, et nous avons licencié » le sous-traitant, a confirmé mercredi dans un communiqué Craig Veith, vice-président de Booz Allen Hamilton. L’affaire est embarrassante pour la NSA, qui pour la deuxième fois en trois ans voit l’un de ses sous-traitants dérober des informations ultra-secrètes. Edward Snowden, l’homme qui a révélé au grand public l’ampleur des programmes de surveillance de la NSA, était en effet également un sous-traitant de Booz Allen Hamilton.

À voir en vidéo