Le FBI aurait trouvé une façon pour débloquer le iPhone de Syed Farook

Los Angeles — Le gouvernement américain veut annuler une importante audition face à Apple mardi dans sa bataille pour forcer le géant technologique à lui donner accès aux données du téléphone portable d’un des attaquants de San Bernardino.

Dans une motion déposée lundi, le gouvernement explique qu’un « tiers a démontré à la police fédérale [FBI] une méthode pour débloquer le téléphone de [Syed] Farook », l’un des deux auteurs de l’attentat de San Bernardino en décembre. Si elle s’avère « viable, il n’y aura plus besoin de l’aide d’Apple », poursuit la motion.

1 commentaire
  • Jean-Guy Mailhot - Inscrit 22 mars 2016 00 h 26

    Faudrait que la justice se prononce.

    Il me semble que le F.B.I. agirait alors de la même façon qu'un pirate informatique qui s'accaparerait de données privées en piratant des systèmes informatiques gouvernementaux codées.