Le président mexicain déplore les déclarations de Trump

Mexico — Le président mexicain Enrique Peña Nieto a estimé lundi que les déclarations anti-Mexique du candidat républicain à la Maison-Blanche Donald Trump « détérioraient » les relations entre les deux pays.

« Je les condamne évidemment et je suis contre ce type de prises de positions. Il me semble qu’elles détériorent une relation que le Mexique a recherchée avec les États-Unis, faite de ponts, de dialogue, de rapprochement, de recherche de solutions à des problèmes communs », a déclaré Enrique Peña Nieto dans un entretien au quotidien El Universal.

« J’ai l’impression [que de telles déclarations] proviennent d’une méconnaissance du Mexique […] » et « de l’importante contribution de millions de Mexicains qui ont décidé de rechercher une opportunité de vie dans un autre pays, comme c’est le cas aux États-Unis », a-t-il ajouté.

Depuis son entrée en campagne, Donald Trump a multiplié les déclarations à l’emporte-pièce contre les immigrants illégaux, notamment les Mexicains.

Le désormais favori à l’investiture du parti républicain à la présidentielle de novembre a accusé le Mexique d’envoyer aux États-Unis des personnes « qui posent problème ». Les Mexicains « apportent avec eux la drogue. Ils apportent la criminalité. Ce sont des violeurs », a-t-il dit.

Le milliardaire a aussi maintes fois promis de faire construire un mur géant entre les États-Unis et le Mexique et de le faire payer par Mexico, dans le but de mettre fin, selon lui, à l’immigration illégale.

Le président mexicain a malgré tout assuré que son gouvernement chercherait à établir « un dialogue constructif » avec le futur président des États-Unis.