Joe Biden dans les Balkans

Zagreb — Le vice-président américain, Joe Biden, est arrivé mercredi à Zagreb pour participer à un sommet des pays des Balkans consacré notamment à la crise migratoire, marquant ainsi un regain d’intérêt de Washington pour cette région à la stabilité encore fragile. « Les États-Unis […] ont eu un intérêt très grand pour cette région durant ces 25 dernières années », a dit à la presse M. Biden se félicitant de la réunion des chefs d’États de la région autour d’une même table. Les Balkans occidentaux — les États de l’ex-Yougoslavie plus l’Albanie — portent le lourd héritage des conflits qui ont ravagé la région dans les années 1990. Des tensions entre États voisins ou communautés au sein d’un même pays surgissent périodiquement, alors que depuis le début de l’année cette région pauvre gère tant bien que mal la vague de centaines de milliers de migrants du Moyen-Orient qui la traversent dans leur route vers l’eldorado de l’Europe occidentale. La présence de M. Biden à ce sommet organisé en Croatie est un signe de la volonté de Washington de renforcer sa présence dans les Balkans, où les États-Unis ont déjà joué un rôle clé à l’époque des conflits qui ont déchiré l’ex-Yougoslavie.

À voir en vidéo