États-Unis: des milliers de détenus bientôt libérés

Washington — Les États-Unis se préparent à libérer des milliers de détenus considérés à faible risque de récidive, qui ont bénéficié d’une réduction de leur peine grâce à une loi visant à réduire la surpopulation carcérale. Cette mesure vise typiquement les petits délinquants et toxicomanes condamnés dans des affaires mineures de drogue. Selon le Washington Post, quelque 6000 prisonniers sortiront autour du 1er novembre. La plupart passeront par des foyers ou des centres de réinsertion avant d’être lâchés, sous supervision, dans la nature. Cette loi est la réalisation de l’ancien ministre américain de la Justice, Eric Holder, qui s’était fixé comme priorité d’alléger le fardeau des prisons surchargées. « En juillet 2014, la Commission américaine des peines avait estimé que 7953 délinquants pourraient bénéficier d’une libération immédiate au 1er novembre 2015 et que 8550 autres pourraient être libérés l’année suivante », a déclaré Matt Osterrieder, un expert de la Commission. Si la population américaine a augmenté de 30 % depuis 1980, la population carcérale a elle bondi de 800 % sur la même période.