L’état d’urgence reconduit à Ferguson

Ferguson — L’état d’urgence a été reconduit mercredi à Ferguson, malgré une nuit calme dans cette ville qui a connu un regain de violences à l’occasion du premier anniversaire de la mort d’un Noir tué par un policier blanc, a indiqué la police locale. La manifestation pacifique qui avait tourné à la violence, dimanche, à l’occasion de l’anniversaire de la mort de Michael Brown, avait conduit lundi le comté de Saint Louis (Missouri, centre) à décréter l’état d’urgence. Un jeune homme de 18 ans, Tyrone Harris, avait été inculpé pour une fusillade qui avait éclaté à l’issue de la manifestation, et grièvement blessé par les policiers qui avaient répliqué à ses tirs. «Après avoir passé en revue les événements des deux dernières soirées, sous état d’urgence, j’ai le plaisir d’annoncer que nos officiers des forces de l’ordre ont rétabli l’ordre et empêché tout acte de violence », a expliqué Steve Stenger, un responsable du comté dans un communiqué. Après une nouvelle nuit de violence lundi, qui ont conduit à une série d’arrestations, celle de mardi a été calme, ont indiqué les autorités.