Des dizaines de familles fuient Palmyre

Beyrouth — Des dizaines de familles ont fui mardi la ville syrienne de Palmyre après des raids de l’armée de l’air d’une intensité sans précédent sur la cité tombée aux mains des djihadistes fin mai, a rapporté l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH). « En 48 heures, plus de 90 raids ont eu lieu sur les quartiers résidentiels de la ville » située en plein désert dans le centre de la Syrie, a affirmé Rami Abdel Rahmane, directeur de l’OSDH. « C’est d’une intensité inédite depuis la prise de Palmyre par EI le 21 mai. » Les ruines de la cité antique de Palmyre, classée au patrimoine mondial de l’Humanité, n’ont pas été endommagées par les bombardements, a précisé M. Abdel Rahmane.

À voir en vidéo