Le républicain Rand Paul candidat à la présidence américaine

Louisville — Le sénateur Rand Paul, conservateur libertaire et précurseur du Tea Party, a lancé mardi sa campagne pour l’investiture républicaine de 2016, sur un programme destiné à faire de lui le candidat « de la liberté » face à l’establishment, représenté par Jeb Bush. À 52 ans, le sénateur du Kentucky est le deuxième candidat majeur à officialiser son ambition de succéder à Barack Obama à la présidentielle de novembre 2016, après son collègue Ted Cruz il y a deux semaines. « J’annonce aujourd’hui qu’avec l’aide de Dieu, avec l’aide des amoureux de la liberté partout, je suis candidat à la présidence des États-Unis », a lancé Rand Paul lors d’un discours à Louisville, dans son fief du Kentucky (centre est), devant des centaines de partisans.