L'administration Obama dévoile d'autres documents

Washington – Le directeur du renseignement de sécurité national des États-Unis a divulgué, samedi, d'autres documents confidentiels montrant comment l'agence de sécurité nationale du pays (NSA) avait reçu l'autorisation de recueillir une quantité impressionnante de données téléphoniques et électroniques dans sa chasse aux terroristes d'Al-Qaïda.

Dans un communiqué, James Clapper a expliqué que le président George W. Bush avait donné son aval à cette opération d'espionnage dans le cadre du programme de surveillance terroriste juste après les attentats du 11 septembre 2001.

L'autorisation présidentielle de M. Bush a plus tard été remplacée par la loi sur la surveillance et le renseignement étranger, qui exige qu'un tribunal secret approuve les activités d'espionnage.

La publication de ces documents fait partie de la campagne de la Maison-Blanche visant à justifier la surveillance exercée par la NSA à la suite des révélations faites dans les médias par Edward Snowden, un ancien consultant de l'agence.

Le président Barack Obama a déclaré, vendredi, qu'il envisageait d'apporter des changements aux activités de la NSA.

Par Kimberly Dozier