Le Maryland abolit la peine de mort

Le gouverneur démocrate du Maryland, Martin O’Malleya
Photo: Patrick Semansky Associated Press Le gouverneur démocrate du Maryland, Martin O’Malleya

Le gouverneur démocrate du Maryland, Martin O’Malleya signé jeudi matin la loi qui abolit la peine de mort dans son État, celui-ci devenant le 18e aux États-Unis à bannir la peine capitale de son arsenal législatif.


La peine de mort sera remplacée par la prison à vie sans possibilité de libération.


Le gouverneur était lui-même à l’origine de ce projet de loi, qui a été voté par le Sénat puis par la chambre basse de l’État ces dernières semaines. Jeudi, il a twitté un lien vers les nouveaux textes de loi qu’il a signés durant la matinée, dont celui qui abolit la peine de mort.


La peine capitale était en vigueur dans le Maryland depuis 1638, alors qu’il était encore une colonie britannique.


Cet État n’a ni exécuté ni prononcé de peine capitale depuis 2005, avant l’entrée en fonction du gouverneur O’Malley, selon le Centre d’information sur la peine capitale (DPIC).


Cependant, la loi ne s’applique qu’aux décisions de justice futures et il reste dans l’État cinq prisonniers dans le couloir de la mort. Leur sort est entre les mains du gouverneur.


Selon un récent sondage du Washington Post, 60 % des habitants du Maryland sont en faveur de la peine de mort, contre seulement 38 % favorables à son abolition.


L’année dernière, le Connecticut était devenu le 17e État américain sur 50 à abolir la peine capitale, portant à 29 le nombre d’États ayant renoncé au châtiment suprême, soit par la loi soit dans les faits, selon le DPIC.

À voir en vidéo