Barack Obama veut interdire les fusils d'assaut et les chargeurs grande capacité

Washington —  Le président des États-Unis, Barack Obama, a proposé mercredi un programme de 500 millions $US pour lutter contre la violence par les armes, dans la foulée du massacre de Newtown, au Connecticut.

Il demande au Congrès américain d'interdire les fusils d'assaut et les chargeurs grande capacité, et de combler les failles qui permettent à certains acheteurs d'armes d'échapper à une vérification de leurs antécédents.

M. Obama signera aussi 23 décrets-lois — qui ne nécessitent pas l'accord du Congrès — dont certains visent à améliorer l'accès aux données requises par la vérification des antécédents. Une directive présidentielle demandera aux Centers for Disease Control de se pencher sur les causes et sur la prévention de la violence par les armes.

M. Obama a par ailleurs annoncé la nomination de Todd Jones à la tête du Bureau of Alcohol, Tobacco, Firearms and Explosives. M. Jones est actuellement le directeur intérimaire de cette agence fédérale.

À voir en vidéo