Romney devance Obama en Louisiane

À peine balayés les confettis de son investiture, le candidat républicain à la Maison Blanche Mitt Romney est reparti vendredi en campagne, modifiant à la dernière minute son programme pour se rendre à La Nouvelle-Orléans, touchée par l’ouragan Isaac. Barack Obama a dans la foulée annoncé lui aussi sa venue, lundi, dans la ville qui a subi de sévères inondations. Un déplacement, a assuré un de ses conseillers, déjà prévu avant l’annonce surprise de Mitt Romney. En 2005, George W. Bush, alors président, avait justement été cloué au pilori en raison de la lenteur de sa réaction face au violent ouragan Katrina, qui avait ravagé La Nouvelle-Orléans le 29 août et fait au total 1800 morts dans la région. La veille, lors de la convention du parti républicain à Tampa (Floride, sud-est), Mitt Romney avait promis devant ses militants de « raviver la promesse de l’Amérique ».