États-Unis - Isaac se calme

Les vents de la tempête Isaac ont faibli jeudi, entraînant sa rétrogradation au rang de dépression, mais elle déversait toujours des trombes d’eau sur sa route en Louisiane, menaçant de faire rompre un barrage dans le Mississippi voisin.

Le Centre de surveillance des ouragans (NHC) a annoncé qu’Isaac était redevenu une dépression parce que ses vents ne dépassaient pas les 55 km/h.


La dépression se trouvait alors à 55 kilomètres au nord-ouest de Monroe (nord de la Louisiane) et à 60 kilomètres au sud-est de El Dorado (sud de l’Arkansas), et se déplaçait à 19 km/h.


Le NHC mettait cependant toujours en garde contre Isaac en raison des importantes montées des eaux voire des tornades qu’il peut provoquer.


Isaac a notamment provoqué des dégâts importants sur le barrage de Percy Quin, près du lac Tangipahoa, qui menaçait de rompre jeudi dans le sud du Mississippi, un État frontalier de la Louisiane.


Les autorités locales de ces deux États du sud des États-Unis ont dû ordonner l’évacuation des habitants qui se trouvaient menacés par les eaux du barrage, selon un communiqué. 40 000 à 60 000 personnes pourraient être touchées s’il rompait, selon les services du gouverneur de la Louisiane, Bobby Jindal.


Des équipes de secours se sont rendues sur le barrage pour procéder à un écoulement d’eau « contrôlé » afin d’y faire baisser la pression.


Par ailleurs, à Slidell, une ville située au nord du lac Pontchartrain, en Louisiane, des centaines de maisons et d’entreprises ont été submergées par les eaux.