Fusillade au Colorado: 12 morts et 59 blessés

Aurora — Un homme armé portant un masque à gaz a lancé des engins fumigènes avant d'ouvrir le feu dans une salle du cinéma du Colorado qui présentait le dernier film de la trilogie Batman dans la nuit de jeudi à vendredi, tuant 12 personnes et en blessant 59 autres. Il s'agit de l'une des pires tueries de l'histoire récente des États-Unis.

Les spectateurs étaient nombreux pour la séance de minuit au cinéma Century 16 d'Aurora, en banlieue de Denver. Le dernier épisode de la trilogie Batman, The Dark Knight Rises, est l'un des films les plus attendus de l'été.

Quand la fumée a commencé à se répandre dans la salle, certains spectateurs ont pensé qu'il s'agissait d'une mise en scène organisée dans le cadre de la première du film. Ils ont ensuite vu la silhouette d'un homme armé émerger de la fumée, à l'avant de la salle.

«Des douilles me tombaient sur la tête, elles me brûlaient le front», a raconté une spectatrice, Jennifer Seeger, qui se trouvait à environ 1,50 mètre du tireur. Elle a eu le réflexe de plonger vers le sol.

Le tireur n'arrêtait de tirer que pour recharger ses armes, a-t-elle expliqué. «C'était "bam, bam, bam", à quelques secondes d'intervalle. Il rechargeait et tirait, et quiconque essayait de fuir se faisait tout simplement tuer», a-t-elle ajouté. Elle a affirmé que l'homme était vêtu d'une tenue noire semblable à celle portée par les unités d'intervention spéciale.

Le tireur a été arrêté peu après l'attaque. Les autorités l'ont identifié comme étant James Holmes, un citoyen américain âgé de 24 ans qui étudiait en sciences neurologiques. Les autorités ne connaissent pas le mobile de son geste. Selon le FBI, rien n'indique que l'attaque soit liée à un groupe terroriste.

La fusillade a ravivé les souvenirs douloureux de la tuerie à l'école secondaire Columbine, en 1999, où deux élèves avaient tué 12 camarades de classe et un professeur. La ville de Columbine est située au Colorado.

L'attaque d'hier est la fusillade la plus meurtrière à survenir aux États-Unis depuis qu'un psychiatre de l'armée a abattu 13 soldats et civils sur la base de Fort Hood, au Texas, en 2009.

James Holmes portait un gilet pare-balles et il était armé d'un fusil d'assaut, d'un fusil de chasse et d'une arme de poing de type Glock, selon le chef de la police d'Aurora, Dan Oates. Les enquêteurs ont confirmé que l'assaillant a agi seul, a-t-il précisé.

Selon le chef de la police de New York, Raymond Kelly, le tireur avait teint ses cheveux en rouge et a déclaré «Je suis le Joker», l'ennemi de Batman. Le chef de la police d'Aurora n'a pas voulu endosser l'information, mais il a confirmé avoir parlé à M. Kelly. Les deux hommes ont déjà travaillé ensemble à New York.

Appartement piégé

Les agents du FBI et la police locale ont découvert que l'appartement du suspect était piégé. Les autorités ont évacué cinq bâtiments du secteur en attendant de pouvoir neutraliser les matières explosives et inflammables qui se trouvent dans l'appartement. «Je n'ai jamais vu une telle chose auparavant», a déclaré Dan Oates.

Les autorités ont indiqué que 10 corps se trouvaient toujours dans la salle de cinéma cet après-midi. Certaines des personnes blessées sont des enfants, le plus jeune étant un bébé de quatre mois qui a reçu son congé de l'hôpital. Les blessés ont été traités pour une exposition chimique, apparemment liée aux grenades fumigènes lancées par le tireur.

Le Pentagone a indiqué que trois membres de l'armée américaine avaient été blessés dans l'attaque. La ville d'Aurora abrite une importante base d'opérations du renseignement militaire, sur la base aérienne Buckley.

James Holmes était étudiant au doctorat en sciences neurologiques à l'université du Colorado à Denver, selon une porte-parole de l'établissement, Jacque Montgomery. Il s'apprêtait à quitter le programme, a-t-elle précisé.

La police a publié une déclaration de la famille du tireur. «Nos pensées vont vers ceux qui ont été impliqués dans cette tragédie et vers leurs proches», a affirmé la famille Holmes.

Obama choqué

Le président Barack Obama, en déplacement en Floride dans le cadre de la campagne présidentielle, s'est déclaré «choqué et attristé» par «l'atroce et tragique» fusillade d'Aurora. Il a décidé d'interrompre son voyage afin de regagner la Maison-Blanche.

«Comme nous le faisons lorsque nous sommes confrontés à des moments sombres, nous devons nous unir comme une famille américaine», a déclaré le président.
Barack Obama a assuré que son administration ferait tout ce qu'elle pourra pour soutenir la population d'Aurora.

La ville d'Aurora est située près de Columbine, où s'est déroulée la tristement célèbre tuerie du 20 avril 1999. Deux élèves de l'école secondaire de la ville, Eric Harris, 18 ans, et Dylan Klebold, 17 ans, avaient ouvert le feu sur leurs camarades de classe, tuant 12 d'entre eux et un professeur. Ils avaient également blessé 26 personnes avant de se donner la mort.

La campagne promotionnelle suspendue

Dans la foulée de la tragédie du Colorado, le studio Warner Bros. a suspendu sa campagne promotionnelle en France de Dark Knight Rises. L’entrevue très attendue que l’actrice Marion Cotillard et l’acteur Morgan Freeman devaient accorder au Journal de 20H de la chaîne TF1 a été annulée. La grande première aux Champs-Élysées en présence Christian Bale, Anne Hathaway, Marion Cotillard et Morgan Freeman, n’aura pas lieu non plus.

Cineplex Divertissement, qui exploite 130 cinémas à travers le Canada dont plus d'une quinzaine dans la grande région de Montréal, a émis un communiqué cet après-midi dans lequel l'entreprise se dit «consternée et attristée par la tragédie à Aurora, au Colorado».

Cineplex Divertissement ajoute plus loin: «La sécurité de nos invités demeure notre priorité absolue et bien que nous croyions qu’il s'agit d'un incident isolé, nous avons des mesures de sécurité en place pour les représentations à venir.» La compagnie annonce en outre qu'elle versera une partie des recettes de ce soir [vendredi] au programme pan-canadien ÉduRespect: Prévention de la violence et d’abus de la Croix-Rouge, qui fait de la prévention et de la sensibilisation contre la violence dans les écoles.

Sauvée à Toronto, tuée au Colorado
 
Une jeune femme qui avait évité in extremis de se retrouver au cœur d'une fusillade au Centre Eaton de Toronto le mois dernier figure parmi les victimes de la tuerie survenue vendredi au Colorado, a affirmé son copain.

Jessica Ghawi, 24 ans, a été tuée lors de la fusillade cette nuit, a signalé son petit ami, Jay Meloff. Le jeune homme, un joueur de hockey junior de Toronto, a affirmé avoir parlé pour la dernière fois à sa copine tout juste avant qu'elle n'entre dans la salle jeudi soir.

Jessica Ghawi, qui avait rendu visite à Jay Meloff à Toronto le mois dernier, avait écrit sur son blogue le 5 juin qu'elle mangeait à la foire alimentaire du Centre Eaton quand une «étrange impression» l'avait incitée à quitter les lieux seulement quelques minutes avant que les coups de feu ne se fassent entendre.

Elle avait ajouté avoir perçu la fragilité de la vie et vu la «terreur» dans les visages. Des médias locaux ont rapporté que Jessica Ghawi, qui avait déménagé de San Antonio à Denver en rêvant de devenir une commentatrice sportive à la télévision, se trouvait dans la salle de cinéma avec un ami de longue date. Celui-ci a été blessé dans la fusillade.

Peu après les tragiques événements, le frère de la jeune femme, Jordan, a confié sur Twitter «qu'il pourrait s'agir de la pire nuit de sa vie». Jay Meloff a dit avoir l'intention de se rendre au Colorado.

À voir en vidéo