Année électorale aux États-Unis - Romney en tête à quatre jours des caucus de l'Iowa

Le favori chez les républicains faisait campagne à West Des Moines hier.<br />
Photo: Agence Reuters Rick Wilking Le favori chez les républicains faisait campagne à West Des Moines hier.

Washington et Honolulu — Mitt Romney devance tous ses rivaux républicains dans l'Iowa, selon un sondage publié hier, à quatre jours du vote qui lancera officiellement la campagne des primaires aux Etats-Unis.

Selon un sondage NBC-Marist, 23 % des participants probables aux caucus de l'Iowa voteront pour l'ancien gouverneur du Massachusetts, contre 21 % pour le Texan Ron Paul.

Quatre des personnes interrogées sur dix (41 %) estiment que Ron Paul ne sera pas un candidat acceptable pour le Parti républicain à l'élection présidentielle de novembre prochain en raison de son discours libertaire et isolationniste.

L'ancien sénateur de Pennsylvanie Rick Santorum continue sa progression et arrive troisième avec 15 % d'intentions de vote. Ce candidat peu connu mise beaucoup sur l'Iowa, où son discours conservateur séduit les électeurs évangélistes.

Rick Santorum est suivi du gouverneur du Texas Rick Perry (14 %) et de l'ancien président de la Chambre des représentants Newt Gingrich (13 %). Ce dernier, encore en tête des sondages dans l'Iowa il y a deux semaines, paye le prix des critiques de ses rivaux et de l'attention portée par les médias à sa candidature.

L'enquête a été réalisée les 27 et 28 décembre auprès de 425 républicains propables participants aux caucus. La marge d'erreur est de 4,8 points.

Le candidat Obama fera sa rentrée mercredi dans l'Ohio


Le président Barack Obama va entamer l'année politique 2012 mercredi prochain par un déplacement dans l'Ohio, un État-clé du centre des États-Unis, au lendemain de la première consultation des primaires républicaines, a annoncé la Maison-Blanche.

Selon Josh Earnest, porte-parole adjoint de la Maison-Blanche accompagnant M. Obama lors de ses vacances de Noël à Hawaii, le président se rendra mercredi à Cleveland dans l'Ohio pour un discours consacré à l'économie.

Ce faisant, M. Obama va tirer à lui la couverture médiatique au lendemain des «caucus» de l'Iowa (Centre), les premières consultations des républicains pour désigner leur champion qui affrontera M. Obama le 6 novembre 2012.

Depuis qu'il s'est déclaré candidat en avril à un second bail de quatre ans à la Maison-Blanche, M. Obama s'est érigé en défenseur de la classe moyenne, selon lui menacée par les politiques professées par ses adversaires, qu'ils soient candidats à la primaire ou élus au Congrès.

Le 23 décembre, le président a quitté Washington pour son État natal sur une rare victoire face aux républicains de la Chambre, qui ont finalement accepté une prolongation de deux mois d'allègements fiscaux pour les salariés et des allocations chômage.

L'Ohio, l'un des Etats que M. Obama a le plus visités depuis son entrée en fonctions en janvier 2009, est considéré comme crucial sur la carte électorale: aucun républicain n'a remporté la Maison-Blanche sans enlever les grands électeurs de ce territoire.

***

Avec l'Agence France-Presse
1 commentaire
  • BernardP - Inscrit 31 décembre 2011 13 h 23

    Les Répubicains dans le trouble

    Captifs de l'aile radicale du Tea Party, les Républicains ne semblent avoir pour l'instant aucun candidat de taille à opposer à M. Obama. Rappelons que M. Romney avait été défait par John McCain à l'investiture républicaine en 2008, et que M. Mc Cain avait lui-même été battu par M. Obama.

    En plus M. Romney est un Mormon, ce qui va éventuelement lui nuire, compte tenu de la propension qu'ont les Américains à sans cesse mélanger la politique et la religion, malgré ce que prévoit la Constitution.