Suspect recherché après l'incendie près du lycée de Columbine

Los Angeles — Le FBI recherchait activement hier un «possible suspect» après l'incendie et la découverte d'une bombe artisanale et de bonbonnes de gaz dans un centre commercial situé près du lycée de Columbine (Colorado), le jour du 12e anniversaire du massacre.

Le FBI a précisé hier dans un communiqué qu'un homme blanc aux cheveux gris et à moustache, recherché depuis jeudi, était passé du statut de personne recherchée pour interrogatoire à celui de «possible suspect dans l'enquête». De nouvelles photos du suspect, repéré par des caméras de surveillance, ont été diffusées par le FBI. Interrogé par l'AFP, Dave Joly, porte-parole du bureau du FBI à Denver, n'a donné aucune information supplémentaire sur l'avancée de l'enquête.

Mercredi, un incendie s'était déclaré au centre commercial Southwest Plaza Mall, situé à quelques kilomètres à peine du lycée de Columbine où, le 20 avril 1999, deux adolescents avaient massacré treize personnes dans une fusillade préméditée, avant de se donner la mort.

Après avoir ordonné l'évacuation du centre commercial, les autorités ont trouvé sur les lieux une bombe artisanale et deux bonbonnes de gaz. Douze ans plus tôt, les assassins du lycée de Columbine avaient également utilisé des bombes artisanales et deux bonbonnes de gaz.

Interrogé jeudi sur la découverte d'engins explosifs comparables à ceux utilisés à Columbine le jour-même du 12e anniversaire du massacre, M. Joly avait affirmé: «Pour l'instant, nous n'écartons pas l'oeuvre d'un imitateur. La date de cet incident est un facteur possible».