La croissance démographique américaine est en baisse

Washington — La population des États-Unis a augmenté pour atteindre 308,7 millions d'habitants en 2010, mais la croissance démographique sur dix ans est la plus faible depuis les années 30, selon les chiffres du recensement décennal publiés hier.

Les États-Unis comptent précisément 308 745 538 habitants en 2010, a indiqué la direction du Bureau du recensement. Le précédent recensement avait dénombré, dix ans plus tôt, 281,4 millions d'habitants.

Le taux de croissance de la population américaine, qui demeure l'un des plus dynamiques des pays industrialisés, a toutefois ralenti pour atteindre 9,7 %, «son deuxième niveau le plus bas du siècle passé», a affirmé Robert Groves, directeur du Bureau du recensement.

Il a souligné que cette croissance était la plus basse depuis les années 30. À cette époque, en pleine grande dépression, la population américaine n'avait augmenté «que» de 7,3 %. Le taux de croissance de la décennie 1990/2000 était de 13,2 %.