En bref - Obama gracie deux dindes

Washington — Le président Barack Obama a symboliquement gracié deux dindes hier à la veille de Thanksgiving, se déclarant heureux d'éviter «au moins un massacre» ce mois-ci, allusion à la déroute de son camp aux récentes législatives.

«Il y a une responsabilité qui m'incombe en tant que dirigeant du pays le plus puissant au monde: gracier deux dindes», a expliqué M. Obama lors d'une allocution dans la roseraie de la Maison-Blanche, en présence de ses filles Sasha et Malia, et d'une des vedettes du jour: un gallinacé de 20 kg nommé Apple (pomme).