En bref - Ground Zero: les sauveteurs acceptent 625 millions

New York — Dix mille secouristes, soit 95 % de ceux qui avaient travaillé à Ground Zero après les attentats du 11-Septembre, ont accepté 625 millions de dollars de dédommagements pour leurs problèmes de santé, a annoncé hier leur assureur.

Dans un communiqué, la compagnie d'assurances spécialement créée à cet effet en 2004, WTC Captive, a précisé que 10 043 plaignants avaient signé l'acte de conciliation. Parmi les plus sévèrement atteints, 98 % des plaignants ont signé, souligne la compagnie. Les sommes attribuées aux secouristes ou à leurs familles sont très variables, et peuvent aller de quelque centaines de dollars à plus d'un million, selon la gravité des incapacités ou des maladies chroniques ayant résulté du travail à Ground Zero. A titre d'exemple, un non-fumeur ayant commencé à souffrir d'asthme aggravé dans les sept mois suivant les attentats pourra recevoir entre 800 000 dollars et 1,05 million, et la famille d'une personne décédée des suites de l'inhalation des fumées et poussières nocives pourra recevoir 1,5 million de dollars d'indemnisation.