Marée noire - Du pétrole jusqu'en Floride

La découverte de boulettes de pétrole sur les côtes de la Floride hier alimente les craintes d'une dispersion de la marée noire en raison des courants océaniques dans le golfe du Mexique, alors que BP s'attelle à pomper davantage de pétrole.

Des analyses sont actuellement en cours afin de déterminer si les boulettes de pétrole découvertes à la station balnéaire de Key West proviennent de la fuite de la plate-forme Deepwater Horizon à l'origine du sinistre. La Floride, directement menacée par la marée noire, se prépare à accuser un impact financier important sur son industrie touristique qui lui rapporte des dizaines de milliards chaque année.

«Nous croyons qu'il est improbable que les boulettes de pétrole proviennent de la fuite du golfe, mais nous aurons la confirmation dans deux jours. Si nous sommes préoccupés par la situation actuelle, nous essayons de garder une attitude positive», a déclaré le maire de Key West, Craig Cates.

De nombreux experts estiment que le pétrole qui s'échappe du puits accidenté a déjà pu être pris dans le courant océanique Loop, le long de la péninsule de Floride, et pourrait dériver vers les archipels Keys et au nord de la côte est.

«Quand cela se produira, le pétrole pourrait atteindre le détroit de Floride en huit à dix jours», a indiqué la directrice de la National Oceanic and Atmospheric Administration, Jane Lubchenco.

La fuite

Tenue pour responsable par l'administration d'Obama, la compagnie pétrolière BP BP.L, a multiplié les tentatives de confinement de la fuite avant de mettre en place un tube installé à 1600 mètres de profondeur.

La compagnie a déclaré que le dispositif de siphonnage lui permettait de pomper 2000 barils par jour, soit 40 % des 5000 barils qui s'écoulent quotidiennement. Lundi, BP a indiqué être parvenue à siphonner un cinquième de la fuite.

BP a en outre révisé à la hausse le coût des opérations destinées à endiguer la marée noire consécutive à l'explosion de la plate-forme de forage Deepwater Horizon, le 20 avril. Le coût du nettoyage de la marée noire est désormais évalué par BP à 625 millions de dollars, soit 175 millions de plus que le chiffre avancé jeudi.

Les estimations des analystes quant au coût final de cette marée noire vont de plusieurs centaines de millions à deux milliards de dollars pour BP.