Une explosion dans une centrale au gaz fait cinq morts

L’installation qui a explosé est une centrale électrique alimentée au gaz, d’une puissance de 620 mégawatts, qui devait entrer en service prochainement.
Photo: Agence France-Presse (photo) Douglas Healey L’installation qui a explosé est une centrale électrique alimentée au gaz, d’une puissance de 620 mégawatts, qui devait entrer en service prochainement.

Middletown, Connecticut — Au moins cinq personnes sont mortes et douze ont été blessées dans une puissante explosion qui s'est produite hier dans une centrale électrique alimentée au gaz sur le point d'être mise en service à Middletown dans le Connecticut.

L'explosion, qui a eu lieu à 11h25 et a été ressentie à une vingtaine de kilomètres à la ronde, est survenue lors de l'essai d'une conduite de gaz, a précisé au cours d'une conférence de presse le maire de Middletown, Sebastian Giuliano, excluant tout acte terroriste.

Le capitaine des pompiers, qui s'exprimait à ses côtés, a dit ignorer combien de personnes pourraient en outre se trouver encore sous les décombres de l'usine.

Dans les premières heures qui ont suivi l'explosion, les secouristes «ont pensé que 50 employés se trouvaient» sur place, a-t-il dit. «Entre 100 et 200 personnes peuvent travailler tous les jours n'importe où sur le site», a précisé l'édile, avouant qu'il était impossible dans l'immédiat de savoir combien d'employés étaient présents lors de l'accident.

Auparavant, un porte-parole d'un hôpital local avait fait état de bilans pouvant aller jusqu'à 50 morts dans cette centrale du site «Kleen Energy», située à environ 170 km de New York.

«Les bilans [avancés] varient un peu, de quelques décès à 50 morts», avait dit Brian Albert, porte-parole du Middlesex Hospital dans la ville de Middletown, où sont traités plusieurs des blessés.

Un centre de crise a été ouvert immédiatement pour coordonner les informations et l'organisation des secours. Une vingtaine d'ambulances avaient été dépêchées sur les lieux, et des hélicoptères aidaient au transport des blessés vers les hôpitaux de la région.

Aux abords de la centrale dont l'accès était interdit par des barrages de police, un témoin, Mike Woronoff, a déclaré à l'AFP avoir entendu «une violente déflagration».

«J'étais à environ 3 km de l'usine lorsque ça s'est produit. J'ai tout senti trembler. J'ai des amis qui vivent à plus de 20 km qui m'ont appelé parce qu'ils avaient entendu l'explosion. Puis on a vu une épaisse fumée s'élever, très haut et très loin», a-t-il ajouté.

«On a vu une boule de feu s'élever, puis une épaisse colonne de fumée», a raconté Scott Harmann, 44 ans, qui se trouvait chez son père qui vit de l'autre côté du fleuve Connecticut, face à l'usine.

«L'explosion a fait voler en éclats une de nos fenêtres, et nos voisins ont aussi eu des vitres brisées», a-t-il ajouté.

L'installation qui a explosé est une centrale électrique alimentée au gaz, d'une puissance de 620 mégawatts, qui devait entrer en service prochainement.

Une société, Energy Investors Funds, avait acquis récemment 80 % de l'usine «Kleen Energy». Située à la sortie de Middletown, une ville de 43 000 habitants située en bordure du fleuve Connecticut, la centrale se trouve à proximité d'habitations.