Obama renonce à la Lune

Washington — Le président Barack Obama a renoncé au projet d'un retour des Américains sur la Lune d'ici 2020, a-t-on appris hier de source proche de la Maison-Blanche.

«Le programme Constellation est mort», a dit cette source à l'AFP, sous le couvert de l'anonymat, confirmant des informations initialement rapportées jeudi par le quotidien Florida Today. Ce bouleversement de la stratégie d'exploration spatiale américaine sera dévoilé dans le projet de budget 2011 que M. Obama doit soumettre lundi au Congrès.
2 commentaires
  • Godfax - Inscrit 1 février 2010 13 h 47

    La fin des États-Unis

    Retourner sur la lune est essentiels, ce genre de projets déclenche de véritable rué vers la science chez les jeunes, elle augment plusieurs savoir faire technique et peu lier les nations très fortement. Au rythme actuel, l'inde et la chine vont bientôt les dépasser, pourquoi ne pas entreprendre le voyage avec eux. Les États-Unis souffre du symptôme du crustacé paralysé, ils font le contraire du bon sens. OUVREZ LA VALVE, lâchez le monétarisme 5-6 ans et planifiez de grand travaux, comme le voyage sur la lune. Es-ce les banques ou Obama qui dirige ce pays?

  • Theodoric - Inscrit 4 février 2010 09 h 54

    Faux

    Au contraire, les avancements en science n'ont nullement ralenties. La difference est tout simplement dans le fait que pour faire de nouvelles dcouvertes, il ne s'agit plus que de pointer un telescope vers un astre puis de l'observer; il est maintenant essentiel d'avoir recours a la technologie et a de larges equipes. C'est uniquement pour cela que des personnes qui ne sont pas dans le domaine pourraient penser qu'il n'y a plus de genies dans le monde d'aujourdh'ui qui arrivent a la cheville de Newton et Galileo.

    Quant a la recherche spatiale, c'est egalement faux de penser qu'il n'y aura plus de developpement. Au contraire, s'il n'y a plus autant de voyages dans l'espace comme tel, c'est simplement parce que les gens ont finalement compris qu'il etait beaucoup plus pratique d'envoyer des robots ou des machines pour faire les observations et prendre les echantillons. Non seulement n'ont-ils pas besoin d'oxygene, ils ont egalement beaucoup plus de facilite a parcourir de grandes distances, et sont incroyablement moins cheres que des voyages. Arreter d'aller dans l'espace est en fait un pas en avant, ou du moins, pour l'instant. L'avenir de l'humanite est probablement dans le voyage intergalactique, mais nous sommes encore tres loin de cela.