En bref - Obama rencontre les chefs autochtones

Washington — Le président Barack Obama a promis hier aux tribus amérindiennes la fin «des belles paroles» et un dialogue renouvelé pour résoudre les difficultés de cette minorité «marginalisée et ignorée», au cours d'une rencontre avec les représentants des 564 tribus officiellement enregistrées aux États-Unis.

Ce pays compte officiellement quelque 4,5 millions d'Indiens (deux millions sans compter la mixité), soit 1,5 % de la population. Un Indien sur quatre vit dans la pauvreté. Dans certaines réserves, le taux de chômage atteint 80 % et 14 % des logements sont sans électricité, selon les chiffres cités par M. Obama. Le président a dévolu trois milliards de son plan de relance à la communauté autochtone et nommé une indienne Cherokee conseillère à la Maison-Blanche. Loin du folklore, pour cette réunion empreinte de gravité, peu de participants arboraient des tenues traditionnelles.

À voir en vidéo