Élection de gouverneurs - Revers démocrates en Virginie et au New Jersey

Les candidats républicains au poste de gouverneur de la Virginie, un État qui avait voté pour Barack Obama l'année dernière, et du New Jersey, un bastion démocrate, se sont fait élire hier soir, d'après les grands médias américains.

Ces élections locales permettent de savoir — en partie —comment la politique menée par le président américain depuis un an est perçue et quelles sont les chances des démocrates de garder le contrôle du Congrès, lors des élections de mi-mandat dans un an.

Le républicain Bob McDonnell remporte facilement les élections locales en Virginie, d'après des résultats non encore officiels et devient gouverneur, un an tout juste après que cet État de l'est des États-Unis a largement voté pour le démocrate Barack Obama.

Bob McDonnell gagne face au démocrate Creigh Deeds, soutenu personnellement par le président américain. La Virginie revient donc aux républicains, pour la première fois depuis huit ans. Ces premiers résultats montrent que les électeurs semblent effrayés par certaines initiatives de Barack Obama, comme sa réforme de l'assurance maladie, son paquet climat et son plan de sauvetage économique, même si le vainqueur de Virginie a lui aussi axé sa campagne sur l'emploi et l'économie.

Le républicain Chris Christie a été élu hier gouverneur du New Jersey. Pourtant, le président Barack Obama s'était rendu trois fois dans cet état pour soutenir le candidat démocrate Jon Corzine. Les observateurs considéraient ces scrutins comme des tests pour Barack Obama, un an après la présidentielle, et la défaite au New Jersey s'apparente à un revers majeur.

Bloomberg réélu

Le maire sortant de New York, Michael Bloomberg, a quant à lui été élu pour un troisième mandat à la tête de la métropole américaine. Artisan d'une réforme du droit électoral qui lui a permis de briguer sa propre succession, Bloomberg, un indépendant de tendance républicaine, avait recueilli 50,5 % des voix contre 46,2 % pour le démocrate William Thompson fils, après dépouillement de 96 % des bulletins de vote. Sa victoire serait plus étriquée que l'annonçaient les sondages lui accordant jusqu'à lundi une avance à deux chiffres.

Michael Bloomberg aura dépensé plus environ 100 millions de dollars de sa fortune personnelle pour se faire réélire.

Plusieurs autres grandes villes — Atlanta, Houston, Boston, Detroit et Pittsburgh — élisaient leur maire mardi et la Californie, ainsi que l'État de New York choisissaient chacun un membre pour la Chambre des Représentants.

Et dans certains États, les électeurs se prononçaient sur des référendums d'initiative locale. Dans le Maine, le vote portait sur le mariage homosexuel; dans l'État de Washington, sur une union civile accordant les mêmes droits que le mariage; dans l'Ohio, sur la légalisation des casinos.

Avec Reuters, Agence France-Presse et Associated Press

À voir en vidéo