En bref - De trois à un an pour une chaussure

Bagdad — La peine de prison de Mountazer al-Zaïdi, le journaliste irakien devenu célèbre pour avoir lancé ses chaussures à la tête du président George W. Bush, a été réduite en appel de trois à un an, a annoncé hier son avocat.

«La cour d'appel a décidé de réduire de trois à un an la peine de prison» de M. Zaïdi, a déclaré son principal avocat Dhiya al-Saadi. «Et ce pour plusieurs raisons: ses motifs, son jeune âge et le fait qu'il n'ait pas commis de crimes auparavant», a ajouté M. Saadi. «Il a eu une bonne conduite en prison, c'est pourquoi la Cour a réduit sa peine.» Selon le code irakien d'application des peines, a précisé l'avocat, une peine d'un an de prison correspond en fait à neuf mois seulement de détention. Mountazer al-Zaïdi avait commis son geste et été arrêté le 14 décembre. Il devrait donc être libre à la mi-septembre prochain. Il avait été condamné le 12 mars à trois ans de prison.

À voir en vidéo