En bref - Le camionneur québécois détenu n'a pu payer son cautionnement

La famille d'un camionneur québécois soupçonné de trafic de drogue aux États-Unis n'a pas été en mesure de déposer hier une caution pour lui permettre de retrouver sa liberté provisoire en attendant la suite des procédures judiciaires.

Mario Plourde, âgé de 45 ans, originaire de Saint-Hubert, dans le Bas-Saint-Laurent, est soupçonné au Maryland d'avoir transporté de la drogue dans les parois de la remorque de son camion. Il proteste de son innocence, et selon sa conjointe, les stupéfiants ont été camouflés à l'insu du chauffeur. L'avocat du camionneur, Jean-Pierre Rancourt, a indiqué qu'hier matin, la compagnie de cautionnement avait demandé à la famille une garantie supplémentaire de 225 000 $US, somme que les proches ne peuvent amasser.

À voir en vidéo