Un père Noël armé fait neuf morts à Los Angeles

Los Angeles — Au moins neuf personnes ont été tuées mercredi soir lorsqu'un homme déguisé en père Noël a fait irruption dans la maison de ses anciens beaux-parents, dans la banlieue de Los Angeles, et ouvert le feu puis incendié le pavillon où l'on fêtait Noël, a annoncé hier la police californienne.

Bruce Jeffrey Pardo, 45 ans, unique suspect de cette attaque survenue à Covina, était armé d'au moins deux pistolets et d'un engin incendiaire artisanal. Il a ouvert le feu dès son entrée dans la maison, où 25 personnes étaient réunies pour la veillée de Noël, a précisé la police de Covina.

Le pavillon a pris feu pendant la fusillade et a été dévasté par les flammes si bien que la police ignore encore combien de personnes sont mortes, par balles ou brûlées. Les corps des victimes devront être identifiés grâce à des examens dentaires, ont fait savoir les autorités.

Il semblerait que l'ex-femme de Pardo, Sylvia, âgée de 43 ans, ainsi que ses parents, figurent au nombre des victimes. Pardo et son épouse ont divorcé récemment, après un an de mariage. «Nous pensons qu'il s'agissait d'un différend conjugal», a dit le policier.

Deux des convives ont été blessés: une fillette de 8 ans, qui avait ouvert la porte et qui a été touchée au visage, et une adolescente de 16 ans qui a reçu une balle dans le dos en tentant de fuir. Leurs jours ne seraient pas en danger.

Selon des témoins, l'homme a quitté son habit de père Noël après l'attaque et pris la fuite dans sa tenue civile. Il s'est ensuite suicidé et son corps a été retrouvé à proximité de la maison de son frère. La police a découvert sur lui 10 000 dollars en liquide et un billet d'avion.

À voir en vidéo