En bref - Mea-culpa irakien pour Rice

Washington — La secrétaire d'État américaine, Condoleeza Rice, a déclaré hier qu'elle regrettait que les États-Unis se soient fiés à des renseignements erronés, qui ont servi de base à la guerre en Irak, et reconnu avoir une part de responsabilité dans la mauvaise gestion de l'occupation américaine en Irak.

«Je donnerais tout pour pouvoir revenir en arrière et savoir précisément ce que nous allions trouver en allant sur place. Mais ce n'est pas de cette manière que cela fonctionne», a déclaré Mme Rice lors d'une interview. «Et je pense toujours que le renversement de Saddam Hussein va devenir un grand succès stratégique». La secrétaire d'État a aussi déclaré qu'elle était «toujours scandalisée par l'incapacité de la communauté internationale à s'occuper des tyrans». «Nous avons vu cela en Birmanie», a-t-elle cité en exemple.