Record vieux de 44 ans - Moins de 500 meurtres à New York en 2007

New York — New York a enregistré moins de 500 meurtres en 2007, le taux le plus bas depuis que la Ville a commencé à établir des statistiques de criminalité, il y a 44 ans, a indiqué hier la police.

«En 2007, nous avons eu 494 meurtres», a déclaré un porte-parole du service de police (NYPD).

En 2006, 596 meurtres avaient été commis. Le nombre définitif de 2007 confirme des statistiques publiées en novembre qui signalaient déjà la tendance à la baisse.

New York est donc devenu une des villes les plus sûres des États-Unis, après avoir été classé pendant des décennies comme une des villes les plus dangereuses.

La pire année, 1990

1990 avait été l'année la plus dramatique, avec 2245 meurtres, et la plupart des victimes, tuées au cours d'épisodes de violence urbaine, étaient inconnues des meurtriers.

Actuellement, selon les chiffres du NYPD, seul un tiers des homicides sont commis par des étrangers aux victimes, le reste des meurtres étant le résultat de violences entre parents, connaissances ou membres d'une même bande armée.

Toutefois, certains quartiers de New York — qui compte 8,2 millions d'habitants — ont connu la tendance inverse, notamment le nord de Brooklyn (sud-est de New York), où le nombre de morts a augmenté de 10 %. La violence est également en hausse dans le quartier de Queens (est).

À voir en vidéo