En bref - Virginia Tech : hommage à l'enseignante canadienne

Blacksburg (Virginie) — Des centaines d'étudiants, d'enseignants et de proches se sont rassemblés hier, à Blacksburg (Virginie), pour un service commémoratif en l'honneur de Jocelyne Couture-Nowak, l'enseignante canadienne victime de la tuerie survenue à Virginia Tech la semaine dernière.

La Montréalaise d'origine a été tuée, tout comme certains de ses étudiants, lorsque le tireur, Cho Seung-Hui, est entré dans sa classe et a ouvert le feu, le 16 avril. Le tireur a abattu 32 personnes avant de s'enlever la vie, peut-être dans la classe de Mme Couture-Nowak. Pendant près d'une heure, des étudiants, des amis et des proches ont fait, chacun son tour, le portrait d'une femme que sa mère et sa soeur appelaient «Jojo», qui était une véritable dynamo, connue pour sa bonne humeur et son sens de l'humour. Mme Couture-Nowak est née à Montréal en 1958 et a vécu au Québec et en Nouvelle-Écosse, avant de s'installer à Blacksburg (Virginie) avec son mari, en 2001.