cache information close 

Les États-Unis comptent 300 millions d'habitants

Washington — La population des États-Unis a atteint le seuil des 300 millions d'habitants hier, a calculé le Bureau de recensement américain.

Selon les projections de l'organisme, un bébé naît aux États-Unis toutes les sept secondes, une personne meurt toutes les 13 secondes et un immigré arrive sur le sol américain toutes les 31 secondes, ce qui signifie que les États-Unis gagnent un habitant toutes les onze secondes.

La population américaine a franchi la barre des 100 millions en 1915, avant de dépasser les 200 millions en 1967, puis d'atteindre les 300 millions 39 ans plus tard.

Le Bureau de recensement a refusé d'identifier le 300 millionième Américain mais, selon un démographe, il est très probable, d'après les statistiques, qu'il s'agisse d'un bébé hispanique de sexe masculin. L'accroissement de la population est en effet imputable pour moitié à cette communauté et il naît aujourd'hui plus de garçons que de filles.

L'espérance de vie est passée de 70,5 ans en 1967 à 77,8 ans, tandis que le niveau d'études a considérablement augmenté. Environ 85 % des Américains ont mené des études secondaires, contre 51 % en 1967.