Wal-Mart découvre d'autres infractions dans ses usines

La hausse des infractions chez Wal-Mart pourrait découler de l’instauration de normes de travail et environnementales plus sévères dans la soixantaine de pays où elle achète des vêtements, des jouets, des souliers et d’autres produits.
Photo: Agence Reuters La hausse des infractions chez Wal-Mart pourrait découler de l’instauration de normes de travail et environnementales plus sévères dans la soixantaine de pays où elle achète des vêtements, des jouets, des souliers et d’autres produits.

Bentonville, Arkansas — Selon un rapport des magasins Wal-Mart, un plus grand nombre d'infractions graves ont été constatées dans son réseau d'usines étrangères l'an dernier. Cette hausse pourrait toutefois découler de l'instauration de normes de travail et environnementales plus sévères dans la soixantaine de pays où elle achète des vêtements, des jouets, des souliers et d'autres produits.

Wal-Mart a coupé ses liens d'affaires avec seulement 23 usines coupables de récidive en 2005, en comparaison de pas moins de 1200 l'année précédente. Le géant du commerce de détail a toutefois expliqué que ce phénomène était en partie attribuable à des changements au niveau des règles de vérification, et qu'elle s'attendait à une nouvelle augmentation cette année.

En 2005, les inspecteurs de Wal-Mart ont fait état d'infractions «à risque élevé» dans 52 % des usines visitées, en comparaison d'un taux de 36 % en 2004. Des infractions à risque moyen ont été constatées dans 37 % des usines, en comparaison de 43 % l'année précédente. Seulement 10 % des usines respectaient les normes parfaitement ou n'étaient coupables que d'infractions mineures, en comparaison de 21 % en 2004.

Wal-Mart attribue ce phénomène à une inspection plus vigoureuse des lieux ainsi qu'à l'adoption de normes plus sévères.

Wal-Mart a affiché son rapport 2005 sur l'approvisionnement éthique dans une section de son site Internet, la semaine dernière, mais sans l'annoncer publiquement, a indiqué la porte-parole Beth Keck.

«En 2005, nous avons vérifié plus d'usines que toute autre compagnie au monde, avec plus de 13 600 contrôles initiaux et de suivi auprès de 7200 fournisseurs», écrit-on dans le rapport.

L'an dernier, après avoir vu des groupes de pression critiquer vivement Wal-Mart à ce chapitre, le p.-d.g. Lee Scott avait promis que la compagnie prendrait les mesures nécessaires pour s'assurer que les normes de travail et environnementales soient mieux respectées au sein de son réseau d'usines étrangères. Wal-Mart n'est pas propriétaire d'usines, mais achète des produits fabriqués par celles-ci.