Le bilan du séisme en Indonésie monte à 321 morts

Ce séisme est le plus meurtrier en Indonésie depuis 2018.
Mas Agung Wilis Agence France-Presse Ce séisme est le plus meurtrier en Indonésie depuis 2018.

Le bilan du tremblement de terre qui a frappé lundi l’île de Java, en Indonésie, est monté à 321 morts, a annoncé dimanche l’agence nationale de gestion des catastrophes.

Ce séisme de magnitude 5,6 mais peu profond a causé de nombreux dégâts dans l’ouest de Java. Après un bilan initial d’environ 270 morts, celui-ci a continué à monter chaque jour alors que les secouristes découvraient de nouveaux corps sous les décombres des immeubles écroulés ou engloutis par les glissements de terrain.

« Après la découverte d’encore huit corps samedi et trois aujourd’hui, nous en sommes maintenant à 321 morts », a déclaré dimanche soir le chef de l’agence de gestion des catastrophes, Suharyanto, qui comme beaucoup d’Indonésiens, ne porte qu’un seul nom. Onze personnes sont encore portées disparues, et les recherches se poursuivront lundi pour tenter de les retrouver.

Le séisme a détruit ou endommagé plus de 60 000 maisons et 73 000 déplacés sont maintenant hébergés dans plus de 300 abris, a-t-il ajouté.

Située sur la « ceinture de feu » du Pacifique où les plaques tectoniques se rencontrent, l’Indonésie est régulièrement confrontée à des tremblements de terre ou des éruptions volcaniques.

Ce séisme est le plus meurtrier en Indonésie depuis 2018, quand la région de Palu (île de Célèbes) avait été frappée par un tremblement de terre et un tsunami qui avaient causé la mort de plus de 4000 personnes.

À voir en vidéo