Retour de la pendaison publique par les talibans en Afghanistan

Cette démonstration macabre signale le retour de certaines pratiques brutales du passé.
Photo: Hoshang Hashimi Agence France Presse Cette démonstration macabre signale le retour de certaines pratiques brutales du passé.

Les talibans ont pendu samedi un cadavre à une grue stationnée sur une place publique dans une ville d’Afghanistan lors d’une démonstration macabre qui signale le retour de certaines pratiques brutales du passé.

Les talibans ont d’abord amené quatre corps sur la place centrale de la ville d’Herat, puis en ont déplacé trois dans d’autres parties de la ville pour les exposer publiquement, a déclaré Wazir Ahmad Seddiqi, qui gère une pharmacie près de la place.

Des responsables talibans ont annoncé que les quatre hommes avaient été surpris en train de participer à un enlèvement plus tôt samedi et avaient été tués par la police, a déclaré Wazir Ahmad Seddiqi.

Ziaulhaq Jalali, le chef de la police de district nommé par les talibans à Herat, a déclaré plus tard que des membres des talibans avaient sauvé un père et son fils qui avaient été enlevés par quatre ravisseurs après un échange de coups de feu. Il a déclaré qu’un combattant taliban et un civil avaient été blessés par les ravisseurs et que ceux-ci avaient été tués lors de tirs croisés.

Une vidéo de l’Associated Press montre une foule qui se rassemble autour de la grue. Les passants regardent le corps pendant que des hommes crient.

« Le but de cette action est d’alerter tous les criminels qu’ils ne sont pas en sécurité », a déclaré à l’Associated Press un commandant taliban qui ne s’est pas identifié dans une entrevue à la caméra menée sur la place.

À voir en vidéo