Le bilan des inondations en Chine triple à 300 morts

Zhengzhou a reçu 20 centimètres de pluie en une heure à compter de 16h, heure locale, le 20 juillet, alors que la ville était déjà saturée d’eau.
Photo: Noel Celis Agence France-Presse Zhengzhou a reçu 20 centimètres de pluie en une heure à compter de 16h, heure locale, le 20 juillet, alors que la ville était déjà saturée d’eau.

Les inondations qui ont récemment dévasté le centre de la Chine ont fait plus de 300 morts, soit un bilan trois fois plus lourd que ce qui avait été annoncé précédemment, ont indiqué des responsables lundi.

Le gouvernement de la province du Henan témoigne de 302 morts et 50 disparus. Le bilan le plus lourd a été constaté à Zhengzhou, la capitale provinciale, où on déplore 292 morts et 47 disparus. Dix autres personnes ont perdu la vie dans trois autres villes, ont dit les dirigeants lors d’une conférence de presse à Zhengzhou.

Des pluies diluviennes ont inondé la ville le 20 juillet, transformant les rues en torrents et envahissant une partie du réseau de métro. Des images mises en ligne montraient des véhicules emportés par le courant et des passagers coincés par l’eau montante dans les wagons de métro. Quatorze personnes ont perdu la vie dans le métro.

Le bilan annoncé précédemment, vendredi, était de 99 morts.

 

Les responsables précisent que 189 personnes ont été tuées par des inondations et des coulées de boue, 54 lors d’effondrements de maisons et 39 dans des secteurs sous-terrain comme les sous-sols, les garages et le métro.

Six personnes ont perdu la vie dans un tunnel dont ont été extraits 247 véhicules.

 

Le gouverneur du Henan, Wang Kai, a offert ses condoléances aux victimes et à leurs familles, au nom du parti communiste régional.

Le pire s’est produit quand Zhengzhou a reçu 20 centimètres de pluie en une heure à compter de 16 h, heure locale, le 20 juillet, alors que la ville était déjà saturée d’eau. Des enfants se sont retrouvés prisonniers de leur école, et des travailleurs ont dû passer la nuit au bureau.

La pluie a glissé vers le nord au cours des jours suivants, frappant les villes de Hebi, Anyang et Xinxiang. Sept personnes sont mortes et trois sont disparues à Xinxiang, où des pluies sans précédent ont déversé plus de 25 centimètres d’eau en 19 heures.

Le Henan est une province intérieure qui se trouve à environ 620 kilomètres au sud-ouest de Pékin.

Les responsables calculent que plus de 2500 kilomètres carrés de récoltes ont été détruits et que les pertes atteignent 24 millions de dollars canadiens. Environ 1,5 million de personnes ont été évacuées en raison des pluies et des inondations.

Le gouvernement central a mis sur pied une commission d’enquête pour étudier la réponse à la catastrophe, résumer les leçons à en tirer et demander des comptes aux responsables en cas de négligence, a dit la presse chinoise.

À voir en vidéo