Près de 2000 nouveaux cas de COVID-19 par jour à Tokyo à la veille de l’ouverture des Jeux

Le Japon déplore environ 853 000 cas et 15 100 décès depuis le début de la pandémie, principalement cette année.
Photo: Yuki Iwamura Archives Agence France-Presse Le Japon déplore environ 853 000 cas et 15 100 décès depuis le début de la pandémie, principalement cette année.

Le nombre de nouveaux cas de coronavirus a atteint un sommet pour les six derniers mois jeudi, à Tokyo, à la veille de l’ouverture des Jeux olympiques, alors que la progression des infections à la COVID-19 inquiète de plus en plus en marge de l’événement.

Les 1979 infections recensées jeudi représentent un record depuis que 2044 cas avaient été notés le 15 janvier.

Le premier ministre Yoshihide Suga, qui est déterminé à organiser les Jeux, a imposé un état d’urgence à Tokyo le 12 juillet, mais le bilan quotidien ne cesse de s’alourdir depuis ce moment.

Les mesures d’urgence, qui représentent essentiellement une interdiction de vendre de l’alcool et un horaire réduit pour les bars et les restaurants, demeureront en vigueur jusqu’au 22 août, après la fin des Olympiques, le 8 août.

Le Japon déplore environ 853 000 cas et 15 100 décès depuis le début de la pandémie, principalement cette année. Malgré tout, le nombre de cas et décès comme proportion de la population est nettement plus faible que dans d’autres pays.

Les Jeux olympiques doivent débuter vendredi, après avoir été retardés d’un an par la pandémie. Aucun spectateur ne sera admis dans la région de Tokyo, mais un public restreint sera toléré ailleurs.

Certains reprochent au gouvernement de M. Suga d’avoir fait passer les Jeux avant la santé publique. Son taux d’approbation a plongé à environ 30 % dans de récents sondages, et la tenue de Jeux suscite peu d’enthousiasme. Jeudi, le directeur de la cérémonie d’ouverture, Kentaro Kobayashi, a été viré pour avoir jadis blagué au sujet de l’Holocauste.

M. Suga doit rencontrer jeudi la première dame des États-Unis, Jill Biden. Toujours jeudi, l’empereur Naruhito a accueilli le président du Comité international olympique, Thomas Bach, au palais impérial.

Les experts préviennent que les infections parmi les gens non vaccinés et âgés de moins de 50 ans sont en pleine progression.

La campagne de vaccination a commencé lentement et tardivement au Japon, mais le rythme s’est accéléré en mai, quand le gouvernement s’est fait plus insistant à l’approche des Jeux. On rapporte maintenant des problèmes d’approvisionnement des vaccins importés.

Environ 23 % des Japonais sont entièrement vaccinés, soit loin du pourcentage requis pour réduire le risque pour la population générale.

Des experts avaient prévenu mercredi que la situation risquait de continuer à se détériorer pendant encore plusieurs semaines dans la région de Tokyo.

À voir en vidéo